2014 documents

B I O D I V E R S I T É

Arthur, Eliot,

Miss Tautou

et les autres…

Dans les eaux chaudes de l’île Maurice, un groupe d’une centaine de cachalots croise en permanence au large de la côte ouest.

Les Mauriciens connaissent leur existence depuis très longtemps, mais ce n’est qu’en 2009, avec l’arrivée des hydrophones, que leur

recensement a pu démarrer. Dans le sillage du mauricien Hugues Vitry et avec l’aide des images sous-marines tournées par le réalisateur René Heuzey, l’océanographe François Sarano a identifié à ce jour une cinquantaine de cachalots, dont une dizaine de très jeunes individus, une première mondiale !

C’était en septembre 2013, pour un tournage avec le réalisateur  René Heuzey, et trois cachalots ont immédiatement attiré mon attention. Arthur, tout bébé à l’époque, Delphine, une des femelles à la machoire grande ouverte et Eliot, qui est venu vers moi à toute vitesse”. La voix vibre d’émotion quand François Sarano, docteur en océanographie, ancien conseiller scientifique du Commandant Cousteau et co-fondateur de l’association Longitude 181, raconte sa première plongée avec les cachalots de l’île Maurice. Deux ans plus tard, Eliot vient à

nouveau droit sur lui : “on a dansé ensemble sous l’eau pendant un quart d’heure, c’était magique ! Cette première rencontre m’a donné envie d’en savoir plus sur ces animaux, et d’étudier la dynamique de croissance du groupe présent à Maurice”.

Depuis l’arrêt de la chasse de ces cétacés dans l’océan Indien en 1980, le nombre de cachalots présents dans les eaux mauriciennes semble croître en effet régulièrement. “Il s’agit d’abord d’estimer le plus précisément possible le nombre d’individus, de comprendre comment cette population fonctionne à l’état normal, sans être chassée.

Et si on arrive à le faire pour la population qui fréquente les eaux mauriciennes, alors on pourra tenter d’estimer la population qui croise dans l’océan Indien”.

Un hydrophone pour écouter leurs cliquetis

C’est le mauricien Hugues Vitry, naturaliste, photographe et cameraman sous-marin, moniteur de plongée et propriétaire du Blue Water Diving Center à Trou-aux-Biches, qui a le premier filmé ces grands cétacés.

PLONGEZ !

N°4