Le 1er Septembre 2019, un cachalot mort est venu s’échouer sur la plage de Bel ombre dans le sud de l’île Maurice devant l'hotel Sofitel Resort and Spa.

Hugues Vitry qui est qualifié comme enquêteur sur les scènes de crime marine et récif corallien, est venu faire des observations et des prélèvements afin d'identifier le cadavre.

A l'observation préliminaire, le cadavre était dans un état très avancé de décomposition et très endommagé. L'animal avait perdu presque toute sa coloration est la peau était presque blanche.

Le corps n'était pas entier et il manquait de grands morceaux au niveau de l'abdomen, probablement détruit quand l'animal a traversé la barrière de corail sous les effets de la houle et aussi causés par des morsures apparentes de requins et autres carnassiers sur le cadavre.

Lorsque nous avons pu obtenir les autorisations pour intervenir  sur le cadavre, le corps avait déjà été scié par une escouade de la force militaire et du ministère de la pêche.

Le corps était en deux parties bien distinctes, la tête qui s'était échouée dans un mètre d'eau sur la plage et le corps qui flottait un peu plus loin dans 1,50 d'eau en plusieurs endroit.

Le tronc du corps portait plusieurs traces de coupure a la scie mécanique.

La caudale était dans un très mauvais état et on ne pouvait pas se baser dessus pour identifier l'animal.

Nous avons pris des mesures de s parties de la tète en fonction de critères bien précis qui entre dans le processus d'identification et d’évaluation de la taille de l'animal.

Le cadavre trouvé était celui d'un Cachalot (Physeter Macrocephalus) adulte qui pourrait être celui d'un mâle. en nous basant sur l'observation du melon (bulbe de la tête), mais cela reste à être confirmé.

Nous n'allons pas donner ici tous les détails du principe d'expertise.

Des échantillons de graisse (bubbler) et des os ont été prélevés pour y être analysés afin de déterminer le maximum d'information sur l'animal. Nous espérons que ce n'est pas l'un des animaux que nous suivons depuis 2009.